Choisir sa maison de retraite à Pessac (Bordeaux Métropole)

Repas dans la maison Domani de Pessac

Lorsque le maintien à domicile n’est plus optimal se pose la question de la maison dite « de retraite », qui est souvent la suite logique des choses. Mais le terme de maison de retraite recouvre une multitude de possibilités. Nous décryptons pour vous les conseils essentiels pour faire le bon choix d’habitat senior.

Choisir l’habitat qui rappelle le plus possible notre « chez nous »

L’habitat qui succède à notre domicile est avant tout un lieu de vie, et ne doit donc pas ressembler à un hôpital ou à un logement aux murs froids, blancs et uniformisés. Pour garder le moral il est crucial de s’y sentir bien et d’y retrouver certaines des caractéristiques qui rendaient notre ancien domicile si familier : pièces communes chaleureuses, meubles adaptés tout en restant esthétiques, chambre confortable, souvenirs, photos, etc.

Penser à la proximité avec les familles

Quitter son domicile implique bien souvent de quitter sa famille qui effectuait jusque-là les tâches du quotidien (repas, courses, ménage…) et contribuait au lien social. Conserver une proximité géographique avec ses enfants et petits-enfants est souvent le premier critère de choix d’un habitat senior. Pessac a la chance de réunir de nombreux arguments pour une bonne retraite. Notamment, la ville offre un réseau de transport très riche, permettant de rejoindre Bordeaux ou le bassin d’Arcachon rapidement. Choisir une maison de retraite qui soulage ses proches des tâches du quotidien tout en maintenant la possibilité de se voir régulièrement est un vrai luxe.

Favoriser le lien social dans sa maison de retraite

« L’homme est un animal social » disait Aristote. Cela est vrai à 30 ans comme à 70 ans. Nous avons conscience que nos aînés veulent continuer à débattre, échanger, rire, jouer. Il est donc nécessaire de choisir un logement personnes âgées qui favorise les temps de convivialité et de communauté. Pour respecter le rythme et la dignité des seniors il est intéressant de privilégier des moments d’échange informels, quotidiens et en petit comité, ce qui limitera la fatigue et l’enchaînement des activités.

Retrouver ces trois critères dans un seul et même lieu peut paraître compliqué. Ce sont pourtant ces éléments que l’on retrouve chez Domani dans l’habitat partagé, une alternative à l’Ehpad.

Vous souhaitez en savoir plus sur Domani ?

Partager ce post

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Voir les articles similaires